Invasion de rats et ascenseurs en panne

Publié le par CNL-Nanterre

Locataires des Groues, Joilot-Curie I, II, II et leur amicale CNL

Madame la Présidente,

A l’initiative des habitants du quartier référencé et sous l’impulsion de l’Amicale des locataires CNL, une pétition a été lancée concernant l’état de dégradation de certains immeubles, et surtout aujourd’hui  l’invasion de rats, phénomène récurrent bien que d’un autre âge.

Ces rongeurs se multiplient de façon exponentielle dans différents sous-sols de plusieurs immeubles, et la présence de ses nuisibles a déjà été constatée dans les étages des bâtiments.

Les sous-sols de nos immeubles ne sont pas seulement des soubassements, mais contiennent les locaux des poubelles, les locaux des encombrants et les caves, ce qui confère différentes raisons de s’y rendre quotidiennement.

Dès lors, il nous faut :

  • Taper dans les portes et murs pour faire fuir les rongeurs qui en prennent à leur aise
  • Veiller où nous mettons les pieds pour ne pas marcher dans leurs excréments de plus en plus volumineux et nombreux,
  • Prendre maintes précautions pour que dans leur fuite ces animaux ne prennent pas peur et ne nous mordent pour se défendre

Les rats qui probablement profitent, ont attaqué les bas de portes afin d’y creuser des « arcades » pour mieux passer, et leur habileté font qu’ils vident régulièrement les containers d’ordures, ordures éparpillées en permanence. Ils ont également attaqué les isolants des plafonds en se faufilant sur les canalisations.

Nous nous permettons de vous rappeler que les rats sont porteurs de différentes maladies dont certaines graves, transmissibles à l’homme, telles que :

  • la chorioméningite lymphocytaire
  • le syndrome pulmonaire de l’hantavirus
  • la leptospirose

et plus indirectement, mais le risque est notable : la salmonellose, la tuberculose, la rage, le vers solitaire et la trichinose.

Au-delà de ces risques, une odeur pestilentielle réside dans ces endroits ainsi que dans les escaliers, malgré l’excellent travail accompli par les agents d’entretien à qui rien n’est à reprocher. Aujourd’hui, une majorité de vos locataires, notamment du bâtiment A, se refuse à emprunter les sous-sols, et ainsi naissent des monceaux de sacs poubelles sur l’avenue Joliot-Curie (derrière l’arrêt du bus 304). Comment les en blâmer ?

Nous sommes intervenus auprès du service Hygiène qui nous informe que des interventions ont déjà été effectuées et qu’une autre est actuellement sollicitée (ou en cours de…). Une raison nous est donnée : les constructions neuves et le réaménagement de beaucoup de quartier qui délogent les rongeurs qui se réfugient ailleurs. Pour nous, cette raison pour autant qu’elle soit réelle n’est pas acceptable en termes d’excuse. Nous payons un loyer, notre propriétaire nous doit le clos, le couvert, et à minima des conditions environnementales de vie décentes.

Un sentiment d’abandon et de colère grandit chez vos locataires car au problème de cette invasion animale s’ajoutent les problèmes déjà maintes fois signalés :

  • saletés laissées devant les porches et jetées par les fenêtres régulièrement,
  • l’absence de gardien bâtiment A doublée des non réponses de votre organisme,
  • les pannes d’ascenseurs à répétitions (jusqu’à plus d’un mois d’affilée),
  • les vols, visites et changements de fermetures en vue d’appropriation au niveau des caves où tout est laissé en l’état (état de décharge),
  • les espaces verts non entretenus (où l’on voit régulièrement courir des rats d’ailleurs),
  • les stationnements allée Politzer dans le virage qui descend à l’hôtel de ville,
  • les dangers des passages et stationnements de bolides non contrôlés les samedis de mariages,
  • l’état des peintures des salles de bains du bâtiment A qui ne peut être attribué aux locataires malgré ce qu’on leur prétend, mais qui est issu d’infiltrations murales et de toiture,
  • le retour de cafards dans les appartements.

Enfin, une lassitude grandissante monte également sur tantôt l’absence de réponse aux locataires qui vous sollicitent, tantôt sur des réponses évasives, voire sans contenu, qui renvoient systématiquement à leur responsabilité.

Pour toutes ces raison, et en priorité pour l’invasion des rongeurs et autres nuisibles, nous allons vous faire parvenir toutes les signatures recueillies, et nous vous indiquons que copie du présent courrier est adressée :

  • à la CNL Nanterre
  • aux services d’Hygiène
  • à Monsieur le Maire, premier magistrat de la Ville

Nous vous prions de recevoir, Madame la Présidente, l’expression de nos salutations pour le moins patientes mais respectueuses.

Nanterre le 23 mai 2018

Post scriptum : suite aux averses importantes, une Nième inondation en toiture a bloqué certains ascenseurs ; la dernière fois, nous sommes restés un mois ½ sans cet outil indispensable aux plus grands immeubles, notamment en regard du nombre important de personnes âgées. Ce sujet récurrent amène d’ailleurs à s’interroger sur l’origine de la dégradation des peintures des pièces d’eau…

Contacts :

  • Mme Pascaline MANESCO – 81 avenue Joliot-Curie
  • Mme Maryse FOURNIER – même adresse.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Locataire du groupe JOLIOT-CURIE, je partage et soutien le courrier adressé par l’amicale des locataires CNL.

Nom :   ………………………………………..                          Prénom :…………………………………………….

Adresse : ……………………………………………………………………………………………….               n° appartement :

Adresse mail (en vue d’échanges d’informations avec l’Amicale) :

Merci de retourner ces coupons dans une des boites aux lettres de : Mme VIGNAU ou Mme HERBIN ou Mme MOREL pour le bâtiment allée Politzer/rue du 8 mai 1945 – Mme FOURNIER ou MANESCO pour le bâtiment avenue Joliot-Curie (porche 81 – rassurez-vous les portes à badges ne ferment plus….)

Publié dans Amicales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article