Idées reçues et contre-vérités ou la réalité quotidienne des locataires HLM épisode 6

Publié le par CNL-Nanterre

Les APL, ça sert à augmenter les loyers : la fixation et l’augmentation des loyers sont strictement réglementées. Les APL n’entrent pas dans son calcul. L’APL est fixée selon le prix du loyer. Sans l’aide au logement, la moitié des locataires ne pourraient pas se loger en HLM.

Commentaires : Sur les 18 milliards que coûtent l’APL à l’état, seuls 8 milliards sont attribués pour le logement social et 10 vont dans le privé. Macron autoritairement sans concertation a baissé les APL de 5 € environs en promettant de baisser les loyers des HLM de la même somme. Mais cette promesse n’a pas été tenue. Ce qui aiderait réellement les locataires, ce sont des loyers moins chers.  Il faut augmenter les aides de l’état en privilégiant l’aide à la pierre qui permettrait de construire de nouveaux logements et de baisser les loyers. La CNL demande la construction de 250 000 logements sociaux par an.

A Nanterre

Avec la baisse des loyers, l’office subira une perte de 3 millions d’€ en 2018. Les fonds disponibles pour les grands travaux seront diminués d’autant. Ils porteront essentiellement sur les travaux prioritaires, relevant de la responsabilité du propriétaire.

Cela aura également des incidences sur la construction de logements neufs.

 

Publié dans déclarations locales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article