On est capable de construire des logements moins chers

Publié le par CNL-Nanterre

On est capable de construire des logements moins chers

Il faut changer de politique en se tournant vers une production massive de logements abordables. Le logement est le premier facteur de dégradation du pouvoir d’achat des familles. On manque de logements et ceux qui existent sont trop chers. La pénurie fait augmenter les prix. Entre 2002 à 2012, le budget des ménages consacré au logement, toutes catégories confondues, est passé de 18 % à 24 % de leurs revenus avec un salaire médian d’environ 1 700 euros. En parallèle, ceux qui sont entrés dans le top 500 grandes fortunes ces quinze dernières années, ce sont principalement : l’économie du Net et l’immobilier. Donc le logement rapporte.

On est capable de construire des logements moins chers. Actuellement, le logement HLM est produit en moyenne à 7,50 euros du mètre carré. Ca veut dire, pour un F2 de 40 m2, un loyer charges comprises qui tourne autour de 400 à 450 euros. Pour une personne au Smic, cela fait 40 % de taux d’effort. C’est un prix élevé qui entraîne une forte consommation d’APL. Alors que, avec un loyer à 4 euros, le smicard gagne du pouvoir d’achat et ce sont autant d’économies de réalisées sur les 56 % de locataires qui perçoivent l’APL.

Pour construire du logement à 4 € du mètre carré, il faut simplement doubler les aides à la pierre, pour les passer de 450 à 900 millions d’euros et redonner à la Caisse des dépôts et consignations un rôle de prêteur de long terme, à un meilleur taux. C’est-à-dire revenir à des prêts à 50 ou 70 ans, au lieu de 20 ou 30 ans comme actuellement. Il y a enfin des efforts à faire dans la construction. La filière française du bâtiment est très performante, mais dominée par des groupes très puissants qui font la pluie et le beau temps sur les coûts de production. Il y a sans doute des marges financières à conquérir de ce côté.

3ème partie, à partir de l'article de l'Humanité du 9 février

Publié dans déclarations locales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article