La Confédération Nationale du Logement réitère son soutien aux mobilisations syndicales, associatives et de la société civile à l’encontre du projet de loi El Khomri.

Publié le par CNL-Nanterre

Projet de loi El Khomri :

La mobilisation n’est pas finie !

Face aux manœuvres du gouvernement, faisons entendre nos revendications, restons debout et engagés pour préserver nos droits.

Mobilisations dans les transports, les raffineries, les centrales nucléaires, manifestations dans les rues et sur les places, partout en France, l’opposition au projet de loi El Khomri ne faiblit pas.

Pour la CNL, ce texte, s’il était adopté, aurait de graves conséquences sur les conditions de vie des habitants, qui peinent à se loger et à se maintenir dans leur logement. Par la précarisation du monde du travail et la baisse du pouvoir d’achat, les familles, et notamment les plus modestes, sont en première ligne de ces mesures de régression sociale.

De plus, en fractionnant et en réduisant le temps libre, ce projet de loi constitue une attaque importante contre la possibilité d’engagement associatif et militant des salariés.

Notre mobilisation collective doit perdurer et s’amplifier pour la préservation de nos droits. Soyons unis et décidés pour que le gouvernement entende nos revendications pour une politique sociale dans le domaine du travail, comme dans celui du logement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article